0
Bien choisir son emballage

Les emballages

Chaque entreprise est amenée à devoir emballer ses produits. En effet, lors de livraisons, il est essentiel de bien protéger ses produits pour délivrer un service de qualité et éviter les éventuels chocs et dommages pouvant subvenir lors de celle-ci. 

emballage

Les types d'emballages

Face aux nombreux risques encourus par les produits lors du transport,  (vols, pertes, dommages…), emballer ses produits est devenu élémentaire. Néanmoins, il existe une multitude d’emballages différents.

Pour bien les choisir, deux données sont à prendre en compte : le type de produits que l’on souhaite emballer et le type de transports qui sera utilisé. C’est en fonction de ces deux éléments qu’il faudra choisir entre les emballages énoncés ci-dessous. Il est bien évidemment conseillé d’en allier plusieurs si le produit le nécessite.

Voici les différents types d’emballages :

  • les cartons

Il existe plusieurs types de cartons : les cartons ondulés et les cartons plats

Les cartons ondulés sont des cartons composés de cannelures. Par définition, la cannelure est une feuille de papier que l’on ondule à l’aide d’une machine nommée l’Onduleuse. Celle-ci est alors collée entre plusieurs feuilles plates pour ainsi accroître l’épaisseur du carton. Plus le nombre de cannelures est élevé, plus le carton sera résistant aux dommages. On distingue plusieurs catégories de cannelures : simple cannelure, double cannelure ou encore triple cannelure. Elles sont classées à l’aide de lettres alphabétiques selon leurs épaisseurs : exemple une cannelure A est une cannelure dont l’épaisseur s’élève à 5 mm.

Le but final des cannelures est d’augmenter la résistance des cartons ondulés aux potentiels chocs et dommages extérieurs. Par conséquent, elles représentent l’élément le plus important dans la construction des cartons dits ondulés dont leur particularité est leur rigidité

Les cartons plats aussi appelés cartons gris représentent quant à eux des cartons n’utilisant pas la technique des cannelures. Néanmoins, ils sont particulièrement résistants et peuvent être de plusieurs épaisseurs. Contrairement aux cartons ondulés, les cartons plats sont composés de  plusieurs feuilles continues et non ondulées collées les unes aux autres.

De manière générale qu’ils soient ondulés ou plats, les cartons sont parfaits pour les produits encombrants ou lorsque l’on souhaite transporter plusieurs produits dans un même emballage car ils sont très résistants. 

  • le papier bulle, papier kraft 

De même, le papier bulle est très utile lorsqu’il faut transporter des produits fragiles. Il constitue un emballage de protection essentiel. Le papier bulle est très pratique lors de déménagements tandis que le papier kraft s’utilise surtout pour caler les produits légers. Il est très résistant. 

  • les enveloppes
  • les pochettes plastiques 

Ne pas négliger la fermeture des emballages

Après avoir choisi et bien emballé les produits, il est impératif de fermer l’emballage avec un matériau très résistant : exemple le ruban adhésif. En effet, celui-ci constitue un matériau adéquat et particulièrement solide, évitant au carton de se rompre. Par ailleurs, il est conseillé de placer plusieurs couches de ruban adhésif pour bien le consolider.

sélection Achat Centrale
Carton d'emballage
ruban adhésif
sachet bulle
0
Assurer la sécurité au travail de ses salariés

Face à la recrudescence du Covid-19, la sécurité au travail est de nouveau au coeur des débats. Le télétravail est à privilégier, néanmoins il n’est pas total. Les employés doivent alors jongler entre distanciel et présentiel. Cependant, certaines entreprises n’ont pas la possibilité d’offrir à leurs salariés des jours de télétravail au vu de leurs activités. Dans les deux cas, il est donc nécessaire d’instaurer un protocole visant à assurer la sécurité des employés vis-à-vis du Covid-19.

Par ailleurs, d’autres dangers sont à prendre en compte tels que les incendies ou encore les possibles malaises des salariés

Cet article vous présente donc les produits à privilégier pour assurer la sécurité au travail, permettant ainsi aux salariés d’être plus sereins. 

Sécurité au travail

Les masques

Les masques font dorénavant partie de notre quotidien depuis 2 ans, néanmoins il existe différents masques : les masques en tissu, les masques chirurgicaux aujourd’hui majoritaires sur le marché ou encore les masques FFP2 qui offrent une protection extrême. 

Les masques en tissus délivrent une protection moindre face au Covid-19, il est donc conseillé de favoriser l’achat de masques chirurgicaux ou de masques FFP2. 

        Masque Chirurgical norme CE
  • 3 épaisseurs 
  • 25g de tissu non tissé
  • 25g de filtre soufflé
  • Permet d’éviter la projection de sécrétions des voies aériennes ou de salive de l’utilisateur
      
 
Réf : MASQUE-CHR-NORME-CE-1
 
 

Prix : 0,06 € le masque soit 3 € la boîte de 50 masques 

Sélection masque
Prix sélection masque

Les gels hydroalcooliques

Le gel hydroalcoolique est essentiel en cette période d’épidémie de Covid-19 mais il peut aussi s’avérer très utile contre tous les types de maladies. C’est un très bon produit d’hygiène qui permet de limiter les potentielles contaminations

Les gels hydroalcooliques ont tous à peu près la même efficacité. Néanmoins, l’épidémie a rendu intensif son usage. Les flacons ont donc tendance à vite être utilisés. Par conséquent, la taille du flacon dans la décision d’achat est un paramètre à ne pas négliger. Il faut alors privilégier les flacons de grande taille, se situant aux alentours de 400ML.

Sélection gel
Sélection prix gel

Gel Hydroalcoolique flacon pompe 400 ML

Flacon Pompe 400 ml

Adapté pour toutes les situations

Conçu en respectant les normes sanitaires 

 

Réf : 06433-0

 

Prix : 2,92 €

L'extincteur

Le Covid-19 est très présent dans notre quotidien mais d’autres dangers peuvent subvenir dans les entreprises, notamment les incendies. En 2016, 5,7% des incendies ont eu lieu sur un lieu de travail ou dans un bâtiment professionnel. Il est alors essentiel de se procurer des extincteurs

De nombreux extincteurs sont disponibles sur le marché. Cependant pour qu’ils soient valides, ils doivent être conformes à la réglementation française, c’est-à-dire à la norme CE et NF. Ainsi la sécurité au travail sera assurée. 

 

100 %
des incendies ont lieu au travail

Extincteur 2kg Poudre ABC PP EXPER

 

Réf : A022247-EE

 

Prix : 26 €

extincteur
Sélection prix extincteur

La trousse de secours

La trousse de secours est le dernier élément essentiel qu’une entreprise doit posséder au sein de ses locaux. En effet, les employés peuvent subitement être en proie à des malaises ou toutes autres sortes de maladies/accidents. Or il faut pouvoir intervenir rapidement pour soigner l’employé, notamment avant l’arrivée des pompiers dans les cas les plus graves. 

Il existe beaucoup de trousses de secours proposant des instruments différents. Par ailleurs, il n’y a pas de réglementation particulière concernant la trousse de secours, aucun outil n’est obligatoire. C’est à l’entreprise de choisir la trousse qui lui correspond en fonction des possibles risques encouru par le salarié exerçant l’activité. Il est recommandé de choisir une trousse très complète avec les instruments essentiels tels que : pansements, compresses stériles, livre premiers secours, couverture de survie…

trousse de secours
            Bureaux de 1 à 4 personnes
  • serviettes imprégnées pour la désinfection
  • doses apaisantes pour coups et brûlures
  • gel hydroalcoolique
  • compresses stériles
  • pansements adhésifs assortis ou compressifs
  • couverture de survie
  • gants
  • pince à échardes 
  • livre premiers secours
  • ciseaux 14 cm
Réf : 3041A

Avec tous ces produits, la sécurité au travail est assurée. 

0
Hausses du prix de l’énergie

L'impact de la hausse de prix de l'énergie sur les entreprises

Ces derniers temps, les coûts de l’énergie ont atteint des chiffres significatifs en France et partout en Europe.

Déjà en accélération depuis plusieurs années, le prix de l’électricité a plus que triplé et le prix du gaz a augmenté de presque 250%. Inéluctablement, cela a donc un impact pour les entreprises. C’est ce que nous allons voir dans cet article d’Achat Centrale.

Les conséquences actuelles et futures

Bien que certains métiers soient plus touchés que d’autres, la hausse du prix de l’énergie concerne toutes les entreprises.

De nombreuses entreprises voient déjà leur activité impactée avec l’obligation de baisser leurs marges pour compenser cette hausse.

Les entreprises bénéficiant d’un contrat d’énergie à prix bloqués sont les seules à être épargnées, pour le moment puisque ces contrats ont une durée maximum de 3 ans. Elles finiront dont pas être impactées.

Les secteurs d’activité les plus touchés sont forcément celles consommant beaucoup d’énergie soit les usines, les industries dont l’industrie papetière.

Concernant les autres entreprises qui ont besoin de matières premières, cette hausse de prix de l’énergie se fait ressentir indirectement. En effet, ce sont les usines de productions qui augmentent ses coûts afin de rester rentables. Par conséquent, cela se répercute sur les marges de chaque entreprise pour différentes raisons selon le secteur d’activité.

L’exemple type est celui de la crise du papier. L’énergie de l’industrie papetière représente la 2ᵉ plus grosse source de dépense et se voit donc obligée d’augmenter ses prix d’achats auprès des acheteurs.

C’est ce qu’on appelle une inflation en cascade qui risque de devenir de plus en plus hasardeux aussi bien pour les producteurs que pour les clients.

Les solutions face à la hausse de prix de l'énergie

Beaucoup d’entreprises ne voient pas d’autres choix que de vendre plus cher leurs produits ou services pour anticiper cette hausse.
 
Néanmoins, cela n’est pas toujours possible. Dans certaines conditions, la hausse des prix est tout simplement trop puissante pour la transmettre sur le prix de vente.
 
Concernant les entreprises qui passent via la grande distribution, il est également difficile de renégocier les contrats déjà signés.  Malheureusement, il n’y a généralement pas d’autres solutions que d’accepter une diminution des marges jusqu’à ce que la situation s’améliore.
 
Enfin, pour les entreprises les plus en difficulté, cela induit une augmentation des dettes et parfois un arrêt de l’activité.

Rassurez-vous, il existe des solutions par le biais de l’État qui prévoit de nombreuses mesures dans l’optique d’aider les entreprises à surmonter cette crise. Les aides sont les suivantes :
– La Taxe Intérieure sur la Consommation Finale d’Électricité (TICFE) qui devrait réduire.
– Compensation des coûts indirects du carbone sur l’électricité


Enfin d’autres pistes sont possibles comme celle de conclure des contrats d’électricité sur le long terme afin d’avoir une diminution des coûts.

Cette hausse des prix de l’énergie est inévitable pour les entreprises, mais aussi les particuliers. Il est quand même possible pour certaines d’entre elles de s’adapter en diminuant leurs factures d’énergie.

Ce conseil ne concerne malheureusement pas les gros industriels qui achètent directement leur énergie sur le marché, mais plutôt les petites et moyennes entreprises qui ont un contrat fournisseur. Pour elles, il est alors possible de faire des économies sur les prix de l’électricité ou du gaz en négociant la bonne offre.

Pour ce faire, prenez le temps de comparer tous les fournisseurs et leurs offres.

Notre solution d'accompagnement avec notre partenaire Engie

Logo Engie

Vos dépenses d’énergie étant croissantes dues à la crise énergétique actuelle, soyez accompagnés par notre partenaire ENGIE pour analyser vos factures et anticiper au mieux vos achats d’énergie.

Contactez-nous par mail contact@achatcentrale.fr ou par téléphone au 01 47 38 74 52 pour bénéficier d’un accompagnement gratuit et sur-mesure.

0
Pratiques achats pour contribuer à la RSE

Les achats responsables

RSE

La RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) est sujet incontournable depuis plusieurs années dans les entreprises françaises. Dépendant de toutes les fonctions de l’entreprise, c’est dans l’achat qu’elle tient un rôle majeur puisqu’elle va influencer sur l’ensemble des parties prenantes (externes et internes) de l’entreprise.

Mais qu’est-ce que la RSE ? Pour rappel, la Commission Européenne en donne la définition suivante :

«  Un concept qui désigne l’intégration volontaire par les entreprises de préoccupations sociales et environnementales à leurs activités commerciales et leurs relations avec leurs parties prenantes ».

Achat Centrale vous accompagne pour mener à bien votre stratégie RSE.

Les conseils de la centrales pour contribuer à la RSE

Premièrement, la fonction achat étant en lien avec l’entreprise et ses fournisseurs, a comme responsabilité de les emporter dans leur démarche RSE. Il est donc conseillé de faire un point régulier avec chacun de ses fournisseurs pour échanger sur leur stratégie RSE et la mettre en avant dans l’entreprise.

Deuxièmement, la fonction achat peut s’orienter vers des achats plus responsables, durables et écologiques. Il existe de nombreux postes de dépenses où cette démarche est possible, à savoir les fournitures de bureau, l’énergie, l’emballage, les véhicules, etc. Pour ce faire, il est nécessaire d’intégrer lors de ses appels d’offres des critères d’évaluation RSE.

Enfin, pour mettre en place une stratégie RSE pérenne et durable dans le temps, la fonction achat doit être le garant de ces achats responsables. Cela demande la définition d’objectifs et d’indicateurs de performance en lien avec la RSE.

Comment intégrer ces démarches RSE dans les achats

La stratégie RSE peut s’associer dans plusieurs étapes de la fonction achat :

  • L’évaluation et sélection des fournisseurs
  • La rédaction du cahier des charges et la consultation des offres reçues
  • La contractualisation et la durée de vie du contrat.
0
Comment choisir vos fournisseurs ?

Sélection des fournisseurs

Mission principale des acheteurs, la sélection des fournisseurs est déterminante pour accroître et développer son activité.

En effet, le choix d’un fournisseur implique bien plus que la consultation d’une liste de prix négociés. Ce choix dépendra d’autres critères tels que la qualité, la réactivité, le service et le rapport qualité-prix.

Choisissez donc vos partenaires avec soin ! Ils vont directement impacter sur votre image d’entreprise et, surtout, sur votre santé financière.

Cet article illustre une approche et des conseils que vous pouvez suivre afin de vous aider à faire la bonne sélection. Il vous permettra de mettre en avant ce que vous recherchez chez un fournisseur pour mieux les évaluer.

Ce que vous devez examiner chez un fournisseur : les critères de sélection

Les conditions commerciales

Les conditions commerciales ne comprennent pas que les prix de vente mais, également, les conditions de paiement, de retour et les frais de livraison.

Il faut également prendre en compte les coûts associés : par exemple le transport, emballage, conditionnement, etc…

Ainsi, tenez bien en compte l’ensemble de ces facteurs pour analyser l’offre globale.

La gamme

Veillez à couvrir l’ensemble de tous vos besoins en étendant la gamme proposée par vos fournisseurs.

Également, ne prenez pas seulement en compte les produits, mais aussi leur qualité, les conditions de garantie, de SAV, de réactivité, etc..

Sécurité financière et fiabilité

Ce sont des critères qui peuvent paraître facultatifs, mais pourtant nécessaires au choix du fournisseur.

En effet, les certifications, la solidité financière, la taille de la structure, les avis clients et sa réputation sont des critères à prendre en compte dans votre analyse.

Enfin, les références qualité peuvent être un indicateur dans le processus et qualité du fournisseur via des labels, certifications, normes, avis, etc..

Évaluer vos fournisseurs via une pondération

Nous avons pu définir les critères à prendre en compte lors de votre évaluation. Maintenant, il convient de les intégrer dans votre analyse avec un système de pondération.

Selon le poste de dépense que vous êtes en train de négocier, vous pouvez intégrer une pondération sur 10 pour chacun de ses critères. Par exemple, pour les fournitures de bureau, si pour vous la priorité est le prix, alors vous pouvez mettre une pondération plus élevée pour le critère « conditions commerciales » suivi de sécurité et ensuite gamme.

Un dernier conseil de la centrale d'achat

Évitez de n’avoir qu’un seul fournisseur par poste de dépense en cas de problème avec ce dernier (faillite, problème de livraison, etc..). Diversifiez votre portefeuille fournisseur pour accroître en performance et diminuer les risques possibles.

Également, cela vous permettra de faire jouer la concurrence et de pouvoir négocier vos prix plus facilement.

0
Hausses des prix du papier

Vers une hausse des prix des papiers

Le prix du papier A4 varie en fonction des cours des matières premières, de l’offre et de la demande au niveau mondial.

Nouvelle année rime fréquemment avec prix des papiers en hausse. Et 2021 n’y échappe pas. Deux fabrications de papier ont déjà annoncé des hausses de prix sur leurs marchés, à savoir The Navigator Company et Sappi.

Dues aux pénuries de matières premières importantes, la papeterie va alors subir une hausse des prix de 15 à 25% d’ici à 2022.

Alors comment s’y préparer ?
Achat Centrale vous apporte tous ses conseils pour éviter au mieux cette hausse de prix significative.

Optimisez l'approvisonnement des papiers

Premièrement, Achat Centrale vous conseille de réaliser dès maintenant vos achats pour la rentrée prochaine afin de profiter de prix plus bas que ceux arrivant prochainement.

En effet, dès début 2022, le secteur de la papeterie va connaître une hausse de ses prix de 15 à 25% dû principalement à des pénuries de matières premières.

Il est donc préférable de commander dès à présent un stock de papier A4 en grande quantité pour l’utiliser et le conserver pour l’année 2022. De nombreux distributeurs tentent encore de maintenir leurs prix jusqu’en 2022 où la situation ne le permettra plus.

Faites attention aux délais de livraison des papiers

En plus des hausses de prix, la papeterie est victime d’un allongement des délais de livraison. 

En effet, les usines papetières tournent au ralenti du fait que la pâte à papier manque ainsi que le papier transformé.

Ainsi, qui dit manque de matière première et pénurie dit hausse de son coût et allongement des délais de livraison voir des ruptures de stock.

Il est donc nécessaire d’anticiper au mieux vos commandes en mettant en place un mécanisme de stockage afin de vous prémunir d’éventuelles nouvelles augmentations.

Révisez vos prix sur le papier tous les 6 mois

Afin d’optimiser ce poste de dépense et d’échapper à ces hausses de prix le plus possible, Achat Centrale vous suggère de réviser vos prix, avec votre fournisseur, tous les 6 mois ou de mettre en place un appel d’offres semestriel.

Une autre possibilité peut être envisagée lors de votre négociation avec votre fournisseur : celle de mettre en place une clause de sauvegarde avec des prix fermes ne dépassant pas un montant défini entre vous et votre fournisseur.

Passez aux papiers recyclés

Il vous est également possible d’opter pour les papiers recyclés, de plus en plus courant dans l’industrie du papier.

Il existe trois types de papiers recyclés :

  • Le papier recyclé blanchi similaire au papier standard avec un niveau de blancheur correct
  • Le papier recyclé non désencré qui sera gris
  • Le papier recyclé hybride comprenant 80% de fibres recyclés ou vierges.
Follow by Email
LinkedIn
LinkedIn
Share