L'impact de la hausse de prix de l'énergie sur les entreprises

Ces derniers temps, les coûts de l’énergie ont atteint des chiffres significatifs en France et partout en Europe.

Déjà en accélération depuis plusieurs années, le prix de l’électricité a plus que triplé et le prix du gaz a augmenté de presque 250%. Inéluctablement, cela a donc un impact pour les entreprises. C’est ce que nous allons voir dans cet article d’Achat Centrale.

Les conséquences actuelles et futures

Bien que certains métiers soient plus touchés que d’autres, la hausse du prix de l’énergie concerne toutes les entreprises.

De nombreuses entreprises voient déjà leur activité impactée avec l’obligation de baisser leurs marges pour compenser cette hausse.

Les entreprises bénéficiant d’un contrat d’énergie à prix bloqués sont les seules à être épargnées, pour le moment puisque ces contrats ont une durée maximum de 3 ans. Elles finiront dont pas être impactées.

Les secteurs d’activité les plus touchés sont forcément celles consommant beaucoup d’énergie soit les usines, les industries dont l’industrie papetière.

Concernant les autres entreprises qui ont besoin de matières premières, cette hausse de prix de l’énergie se fait ressentir indirectement. En effet, ce sont les usines de productions qui augmentent ses coûts afin de rester rentables. Par conséquent, cela se répercute sur les marges de chaque entreprise pour différentes raisons selon le secteur d’activité.

L’exemple type est celui de la crise du papier. L’énergie de l’industrie papetière représente la 2ᵉ plus grosse source de dépense et se voit donc obligée d’augmenter ses prix d’achats auprès des acheteurs.

C’est ce qu’on appelle une inflation en cascade qui risque de devenir de plus en plus hasardeux aussi bien pour les producteurs que pour les clients.

Les solutions face à la hausse de prix de l'énergie

Beaucoup d’entreprises ne voient pas d’autres choix que de vendre plus cher leurs produits ou services pour anticiper cette hausse.
 
Néanmoins, cela n’est pas toujours possible. Dans certaines conditions, la hausse des prix est tout simplement trop puissante pour la transmettre sur le prix de vente.
 
Concernant les entreprises qui passent via la grande distribution, il est également difficile de renégocier les contrats déjà signés.  Malheureusement, il n’y a généralement pas d’autres solutions que d’accepter une diminution des marges jusqu’à ce que la situation s’améliore.
 
Enfin, pour les entreprises les plus en difficulté, cela induit une augmentation des dettes et parfois un arrêt de l’activité.

Rassurez-vous, il existe des solutions par le biais de l’État qui prévoit de nombreuses mesures dans l’optique d’aider les entreprises à surmonter cette crise. Les aides sont les suivantes :
– La Taxe Intérieure sur la Consommation Finale d’Électricité (TICFE) qui devrait réduire.
– Compensation des coûts indirects du carbone sur l’électricité


Enfin d’autres pistes sont possibles comme celle de conclure des contrats d’électricité sur le long terme afin d’avoir une diminution des coûts.

Cette hausse des prix de l’énergie est inévitable pour les entreprises, mais aussi les particuliers. Il est quand même possible pour certaines d’entre elles de s’adapter en diminuant leurs factures d’énergie.

Ce conseil ne concerne malheureusement pas les gros industriels qui achètent directement leur énergie sur le marché, mais plutôt les petites et moyennes entreprises qui ont un contrat fournisseur. Pour elles, il est alors possible de faire des économies sur les prix de l’électricité ou du gaz en négociant la bonne offre.

Pour ce faire, prenez le temps de comparer tous les fournisseurs et leurs offres.

Notre solution d'accompagnement avec notre partenaire Engie

Logo Engie

Vos dépenses d’énergie étant croissantes dues à la crise énergétique actuelle, soyez accompagnés par notre partenaire ENGIE pour analyser vos factures et anticiper au mieux vos achats d’énergie.

Contactez-nous par mail contact@achatcentrale.fr ou par téléphone au 01 47 38 74 52 pour bénéficier d’un accompagnement gratuit et sur-mesure.