Mettre en place des stratégies achats gagnantes

Une fois la fonction achats mis en place au sein de l’entreprise, et une fois que la politique des achats soit définie, il est indispensable de se munir d’une bonne stratégie, d’objectifs, et d’actions à mener.

Votre entreprise a-t-elle les bons outils pour fixer et mettre en œuvre votre stratégie achat ?

Politique achat et stratégie achat, quelques repères

Votre stratégie achat doit pouvoir répondre aux interrogations suivantes :

• Quels sont les ambitions spécifiques de votre service achat, en lien avec votre politique achat ?

• Quelles ressources sont nécessaires pour atteindre vos buts ?

• Quel sont les plans d’actions à mener pour atteindre vos objectifs ?

En travaillant ainsi votre stratégie achat et en l’annonçant à vos équipes, vous pouvez créer encore plus d’engagement et de succès. Vous apportez de l’organisation, de la visibilité, et permettez plus de cohésion au sein de votre entreprise.

Mais quelles sont ces stratégies achats gagnantes ?

Stratégie achat n°1 : analyse les dépenses

L’analyse de vos dépenses est une étape obligatoire pour votre entreprise.

Différents processus peuvent être mis en place pour étudier la répartition des dépenses et élaborer des plans d’action en fonction de ces analyses.

La méthode la plus populaire et utilisée est le Diagramme de Pareto : quels sont les 20% de produits qui représentent 80% des dépenses.

En positionnant votre stratégie sur les 20%, vous améliorerez rapidement et efficacement vos négociations et donc vos coûts.

Une seconde méthode vise à utiliser la Matrice de Kraljic.
Le process est de classifier vos achats selon leurs contraintes (internes et externes) et selon leur valeur. Ainsi, vous obtiendrez 4 stratégies « prédéfinies » possibles, à savoir :

• Fiabiliser l’approvisionnement et consolider la communication interne pour les achats lourds ou les achats critiques,

• Renforcer et optimiser les processus pour les achats simples ou les achats de routine,

• Structurer des partenariats et manager la performance de vos achats stratégiques.

• Mettre en place des appels d’offres réguliers et mener des analyses de coûts poussées pour vos achats risqués à forte valeur.

Stratégie achat n°2 : centraliser vos achats

La centralisation a pour effet de se concentrer sur une seule et même équipe. Cela évitera les phénomènes de perte d’informations.

La centralisation permet également : 

  • De décharger les acheteurs de missions à faible valeur ajoutée et ainsi de concentrer leur expertise sur des missions plus stratégiques.    
  • D’augmenter la force de négociation de l’équipe achat par effet de levier du fait que les commandes soient regroupées et augmentent le volume.
  • D’améliorer la relation avec certains fournisseurs face à un chiffre d’affaires en nette augmentation    
  • De créer un meilleur suivi comptable et une meilleure visibilité des dépenses par famille.

Stratégie achat n°3 : maîtriser la relation fournisseurs

 Une relation fournisseur doit être considérée sur le long terme, et ainsi, l’entreprise doit s’assurer de la fiabilité de ces derniers.

Pour cela, les critères de sélection traditionnels « Coût/Qualité/Délai » ne suffisent plus : il est nécessaire d’avoir une meilleure connaissance à travers la procédure KYS – Know Your Supplier – qui facilite l’appréciation des partenaires.

Stratégie achat n°4 : famille d'achats

Pour chaque famille d’achats, il est important identifier les pratiques et de s’interroger sur leur rôle tout au long du processus achat, de la définition du besoin au paiement de la facture.

Il faut aussi mesurer les objectifs pour l’entreprise et connaître les limites et les opportunités liés aux achats.

Stratégie achat n°5 : innovation et RSE

La digitalisation des méthodes permet désormais à la fonction achat de se consacrer à une création de valeur.

Au-delà de ses missions historiques de négociation des coûts et de gestion des risques. Pour cela, elle va notamment pouvoir miser sur l’innovation.

Stratégie achat n°6 : plan de productivité

Pour optimiser la fonction achat et les différents flux de nombreux outils sont disponibles : Progiciels d’aide à la recherche et au choix de fournisseurs, outils intelligents d’analyse de la dépense, technologies mobiles permettant d’améliorer les flux et de relier les bases de données, réseaux sociaux d’entreprises, etc…