Investir dans un photocopieur

Pourquoi s'orienter vers un photocopieur plutôt qu'une imprimante ?

Il est parfois compliqué de faire un choix entre une imprimante et un photocopieur

L’imprimante semble, au premier abord, être la meilleure solution, car elle coûte moins cher qu’un photocopieur. Par conséquent, l’idée d’investir dans ce matériel devient assez alléchante. Mais en réalité, disposer d’une imprimante comporte plusieurs désavantages.

Premièrement, la qualité d’impression est moindre, car la résolution d’impression est moins bonne.

Deuxièmement, lorsque celle-ci ne fonctionne plus, elle est très souvent irréparable, car peu de vendeurs d’imprimantes proposeront à leurs clients une réparation. Si toutefois, ils acceptent de la réparer, le client devra payer un prix conséquent.

Troisièmement, au moment de l’achat, il est spécifié sur les cartouches d’imprimantes le nombre de copies qu’il est possible de faire. Mais ce chiffre n’est pas significatif, car celui-ci ne prend pas en compte la différence entre imprimer des photos et imprimer du texte.

En effet, imprimer une photo nécessitera beaucoup plus d’encres qu’imprimer du texte. Or si l’on imprime beaucoup de photos, l’encre s’épuisera plus vite et le nombre de copies qui nous étaient promis à l’achat ne sera pas atteint. Il faudra alors racheter des cartouches, ce qui constitue un réel budget. Le bénéfice que le client pensait avoir engendré en investissant dans une imprimante au lieu d’un photocopieur, est alors perdu. 

Enfin, acheter une imprimante permet seulement d’imprimer, très peu d’autres fonctionnalités sont disponibles sur celles-ci.

C’est pour toutes ces raisons que nous vous conseillons d’acheter ou louer un photocopieur au lieu d’une imprimante, puisqu’il permettra une qualité d’impression supérieure avec diverses fonctionnalités

 

Quelques conseils pour bien choisir son photocopieur

Le photocopieur est multifonction, il dispose d’une fonction scan, permet de faire des photocopies, d’imprimer et propose aussi la possibilité de faire des fax.

Il existe plusieurs types de photocopieurs concernant la couleur et le format des pages :

– Les photocopieurs qui ne proposent que du noir et blanc, ceux qui proposent du noir et blanc plus de la couleur.

– Ceux qui proposent seulement des formats A4 ou bien ceux qui offrent à la fois des formats A3 et A4. Les photocopieurs disposant des deux formats A4-A3 sont plus chers cependant leurs moteurs sont plus robustes. Il faut donc choisir un photocopieur en fonction de la couleur et du format souhaité puis prendre en compte le PPM (nombre de pages par minute).

Le prix des photocopieurs varie en fonction du PPM (le nombre de pages par minute). Il nous donne ainsi la vitesse d’impression. Plus, la vitesse d’impression est élevée, plus les photocopieurs sont chers. 

Certains photocopieurs proposent une vitesse d’impression atteignant les 45 ou les 55 pages par minute. Néanmoins, il est très rare de nécessiter d’une telle vitesse d’impression si notre entreprise n’évolue pas dans le secteur de la vidéo ou de la photo.

C’est pour cette raison que nous vous conseillons d’opter pour des photocopieurs pouvant réaliser 25, 30 ou 35 pages par minute puisqu’ils sont moins chers et largement suffisants en termes de vitesse d’impression. 

Les pièges à éviter qu'il faut prendre en compte

La plupart du temps, le photocopieur est loué et non acheté. Or louer un photocopieur implique plusieurs dépenses stipulées dans le contrat de financement et le contrat de maintenance.

Le contrat de financement

Le contrat de financement énonce tout d’abord le loyer à payer pour l’utilisation du photocopieur. Puis il notifie la durée de financement qui dure habituellement 5 ans et la périodicité du loyer (mensuelle, trimestrielle, semestrielle, annuelle).

Très souvent, le loyer est mensuel. Enfin le contrat de financement comporte un engagement copie.

En effet, il est écrit dans le contrat que le client s’engage (sans qu’il soit parfois au courant) à réaliser un nombre exact de copies, exemple 6 000 copies avant chaque échéance.

Par conséquent, s’il réalise moins de copies que le nombre énoncé dans le contrat, il sera tout de même facturé ce nombre, dans notre exemple 6000.

Par conséquent, les premières dépenses que le client doit prendre en considération sont le coût du loyer accompagné de sa périodicité et de sa durée dans le temps ainsi que l’engagement copie. Mais d’autres dépenses sont à prévoir dans le contrat de maintenance.  

Le contrat de maintenance

Le contrat de maintenance incorpore tous les autres frais tels que les frais de livraison, les frais d’installation ou encore les frais de main d’œuvre.

Par ailleurs, il stipule aussi le coût copie.

Enfin, il faut faire attention à la résiliation qui n’est pas toujours facile à entreprendre. Elle implique quelques mois de préavis et peut engendrer de nouveau coûts additionnels. 

La sélection Achat Centrale

Négociation achat centrale photocopieur
Photocopieur -54% à vendre